Réputation & cie devient la première agence à accepter les bitcoins et à parler de blockchain

Mots-clés: #blockchain #fakenews #bitcoin #bigdata 

Le fondateur et directeur de Réputation & cie, Stéphane Prud’homme, est fier d’annoncer que l’agence montréalaise devient la 1ère entreprise offrant des services de relations publiques et de gestion de la réputation au Québec à accepter les bitcoins comme monnaie d’échange pour services rendus. 

“La technologie blockchain devrait bientôt être intégrée aux
relations publiques
pour stopper les fakenews” — Stéphane Prud’homme

“Avec l’importance grandissante des crypto-monnaies et de la technologie blockchain dans le monde des affaires, nous nous devions d’offrir ce mode de paiement à nos clients québécois. D’ailleurs, nous travaillons à appliquer la technologie blockchain à la gestion de la réputation et de la crédibilité dans un effort global pour contrer les fakenews” a mentionné le doctorant en administration des affaires et directeur de Réputation & cie, monsieur Stéphane Prud’homme. 

logo fra

Autre information intéressante à noter, l’Institut de la crédibilité corporative, l’entreprise soeur de Réputation & cie, accepte elle aussi les bitcoins comme monnaie d’échange pour services rendus.

Pour plus d’information :

Stéphane Prud’homme
contact@reputationetcie.com
C : 514 756-9044

www.reputationetcie.com

Advertisements

Suis-je le seul à avoir vu la stratégie de Facebook?

facebook-logo-png-clipart-copy-700x421.pngFacebook a annoncé vouloir prendre soin de la santé et du bien-être de ses utilisateurs dans un contexte qui dénote une compétition impitoyable dans le monde publicitaire sur les réseaux sociaux et sur internet. Malgré ses 2 milliards d’utilisateurs, Facebook a beaucoup de difficulté à aller chercher de nouveaux membres et à augmenter ses revenus de publicité.

Facebook planifie donc réduire la présence des marques et des médias sur les fils d’actualité de ses utilisateurs, une grande présence internationale sans frais pour les pages. Si Facebook avait prévu seulement réduire la présence des marques et des médias, ceci signifierait une diminution des revenus de la publicité, sa seule source de revenus. Mais il s’agirait d’une très bonne nouvelle pour les utilisateurs car ça pourrait annoncer la fin (ou à tout le moins la diminution) le bombardement des posts ennuyants et intrusifs ou même des fake news. 

Suis-je le seul à avoir vu?

Tous les spécialistes interviewés par l’AFP parlent d’une stratégie de rédemption planifiée par Facebook. Je parle plutôt d’une formidable stratégie pour aller chercher plus de revenus publicitaires.

Comment? En diminuant la visibilité des pages qui n’achètent pas de publicité et en donnant plus de visibilité à celles qui paient. Dans cette nouvelle stratégie, les pages ne jouiront plus d’une visibilité gratuite sur Facebook, c’est clair comme de l’eau de roche, et ça aurait dû être fait depuis longtemps. Pour conserver cette visibilité, longuement acquise par les entreprises, elles devront maintenant payer. 

Ceci est amplement logique! Pourquoi les entreprises devraient avoir droit à de la publicité gratuite sur Facebook alors que le réseau social doit dépenser des millions de $ pour développer sa plateforme et pour la R&D. Bravo donc à Facebook pour cette nouvelle orientation stratégique.

Et pour les communicateurs et gestionnaires de communautés qui sont inquiets avec leur stratégie *gratuite* en ligne, ça ne change rien, juste qu’il vous en coûtera beaucoup plus pour développer et maintenir votre page Facebook. Les entreprises ne peuvent définitivement pas ignorer un marché international de 2 milliards de consommateurs et de parties prenantes. 

Le PR Daily n’a rien compris!

Le PR Daily recommande 4 façons d’ajuster la stratégie suite à ce changement de prioritisation dans les fils Facebook: 

  • Encourage discussion and debate
  • Couple Facebook with other PR efforts
  • Ditch passive video
  • Create content that builds community

L’important problème avec ces recommandations est que si les professionnel(le)s ne les pratiquaient pas depuis déjà des années, ils/elles n’ont rien compris aux réseaux sociaux. Les spécialistes et les gestionnaires de communauté les pratiquent depuis au moins 5 ans. Je les enseigne au Québec et en Asie depuis 4 ans. Alors le PR Daily est à côté de la track!

En conclusion, n’hésitez surtout pas à investir en publicité sur Facebook (surtout les boost posts que j’adore) la plateforme vous redonnera un excellent retour sur investissement en gestion de l’image, de la confiance, et de la crédibilité et de la réputation corporatives. 

 

Lancement du Forum des communicateurs de Lanaudière

Joliette, Lanaudière, le 29 août 2017

Un nouveau groupe a été lancé plus tôt aujourd’hui, le Forum des communicateurs de Lanaudière. Les consultant(e)s, les professionnel(le)s en agence, en entreprise, et communicateurs gouvernementaux sont les bienvenus à se joindre au groupe et à échanger sur les enjeux de marketing, de communication d’affaires, et relations publiques dans la région.

Il est possible de joindre le groupe sur LinkedIn à l’adresse suivante : Forum des communicateurs de Lanaudière. Une rencontre en personne pourrait aussi être organisée dans les prochaines mois. L’idéateur du groupe, monsieur Stéphane Prud’homme, un entrepreneur lanaudois et consultant en relations publiques et communication d’affaires invite les professionnels travaillant dans Lanaudière en branding, en design graphique et sites internet, en gestion de réseaux sociaux, en événementiel ou en relations de presse, à participer au groupe.

Les publicités, promotions, et annonces de recherche d’emploi sont autorisées seulement le premier lundi de chaque mois. Les offres d’emploi en communication dans Lanaudière sont autorisées en tout temps.

 

Un nouveau joueur dans le monde de la stratégie en communication d’affaires

Joliette, Québec – Lundi 14 août 2017

Plusieurs d’entre vous savez que je suis de retour à la maison et la majorité sait que je suis rempli de projets. Après avoir noté qu’il y a un manque dans l’offre en gestion de la réputation et de la crédibilité corporative, j’ai décidé d’offrir des services de stratégie et conseil en gestion de la réputation aux start-ups et aux PME québécoises de même qu’aux grandes entreprises d’ici et d’ailleurs. C’est avec fierté que j’annonce que Réputation & cie commence ses opérations aujourd’hui depuis Joliette dans Lanaudière, ma région natale. 

logo fra webLa réputation est le “buzz word” de tous les jours depuis quelques années. La réputation des entreprises en crise, la réputation et la crédibilité des leaders, la stratégie de croissance et le développement des affaires basés sur la réputation, et finalement le jugement des clients, des investisseurs, et de chacune des parties prenantes; tout y passe. L’image et le branding sont cruciaux dans le développement des marques et des entreprises, mais les clients et les consommateurs ont une compréhension de ce qui est dit dans l’espace public et ils jugent les entreprises en se basant sur une perception.

C’est dans ce contexte que je peux contribuer aux succès des entreprises, je les aide à se construire une réputation, à se préparer à de potentielles crises, à influencer la perception des clients, à croître ici et à l’étranger, et même à gérer la réputation en situation de changements organisationnels ou de fusions et acquisitions (M&A).

En plus de tout ce qui touche à la crédibilité des entreprises, vous savez déjà toutes et tous que je suis spécialisé en gestion de la crédibilité depuis 14 ans, voici donc un aperçu des services que j’offre aux OBNL, start-ups, PME, et grandes entreprises : 

Construction de la réputation

  • Construction de la réputation pour startups et PME au Canada
  • Construction de la crédibilité et de la réputation dans de nouveaux marchés
  • Stratégie et construction de la réputation en Chine et en Asie du sud-est

Gestion de la réputation

  • Gestion de la réputation corporative au Canada (PME et grandes entreprises)
  • Gestion de la réputation individuelle et de la crédibilité des leaders
  • Gestion de la crédibilité et de la réputation en temps d’incertitude
  • Gestion de la crédibilité et de la réputation durant des M&A
  • Gestion de la crédibilité en situation de changement organisationnel
  • Stratégie de réputation pour les membres de conseil d’administration
  • Gestion de la réputation en Chine et en Asie du sud-est

Avant, pendant, et après une crise

  • Gestion de crise et Communication de crise
  • Gestion d’enjeux
  • Préparation à une crise
  • Crédibilité des porte-parole
  • Reconstruction d’une réputation endommagée par une crise


Les stratégies proposées incluent toutes le volet réputation en ligne et réseaux sociaux.

En plus de Réputation et cie, je demeure disponible à titre de consultant pigiste pour des mandats de relations publiques, communication d’affaires, communication marketing, de même que communication à l’international et développement des affaires. Vous trouverez ma bio à www.stephaneprudhomme.ca.

Alors voilà c’est officiel, je suis de retour au pays avec ce projet stimulant. Je vous invite à visiter le www.reputationetcie.com et le www.credibilityinstitute.com.

 

What are Electronic Public Relations, ePR, Digital PR?

ePR, sometimes called Online PR or Digital PR, is quite recent compared to traditional PR with its decades of history. It is mostly the strategically planned use of internet-based and new media tools and technologies to build and to maintain a dialogue (Two-way communication) between an organization and its publics. ePR also offers a major contribution to manage online crisis, when social media and online reputation are impacted.

Marketers are wrongly trying to tell the world that they have the expertise of online content management with inbound marketing and content marketing, but only PR can pretend that.

Read more.